Künstler-Artistes, Non classé
Laisser un commentaire

Benjamin Courtault

 

Benjamin Courtault, Professeur A. Donda, Stanislaw Lem.

Ich habe Benjamin Courtault anlässlich einer Gruppenausstellung im Direktorenhaus im letzten Oktober kennengelernt.

J’ai rencontré Benjamin Courtault lors d’une exposition de groupe à laquelle il participait à la Direktorenhaus en octobre dernier.

Aus welchem Grund hast du dich für Siebdruck entschieden? Wie lange nutzt du dieses Verfahren schon? À partir de quel moment et pourquoi tu as décidé d’utiliser la sérigraphie?

Ich habe Siebdruck entdeckt, als ich noch Student an der Universität der Künste in Berlin war. Das Fach Visuelle Kommunikation hatte damals ein kleine Siebdruckswerkstatt in einem Keller und auch einen « Druckmeister », der uns bei den Projekten half. Ein Teil meiner motivierten Kommilitoninnen druckte ständig Fanzines und Plakate. Das hat mich beeinflusst. Ich habe mit Postkarten, einem Plakat und einem Comic angefangen. Bis heute nutze ich diese Technik. Ich mag diesen handwerklichen Arbeitsprozess. Der Siebdruck erlaubt mir ebenfalls, die Farbe noch im letzten Moment zu verändern und Drucke von guter Qualität zu gewinnen.

J’ai découvert la sérigraphie en tant qu’étudiant à l’université des Arts de Berlin. Le département communication visuelle avait à l’époque un petit atelier de sérigraphie modeste dans un sous-sol ainsi qu’un « druckmeister » pour nous aider à réaliser nos projets. Un petit groupe de camarades très motivé imprimait en permanence fanzines et posters. Cela m’a donné envie de faire de même. J’ai commencé avec une carte postale, un poster puis une BD et j’ai continué à utiliser cette technique jusqu’à aujourd’hui. J’apprécie cette étape de travail plus manuel et artisanal. La sérigraphie me permet aussi d’ajuster mes couleurs au dernier moment et d’obtenir des impressions de bonne qualité.

 

Kannst du mir von deinem Werk für den Insel Verlag zu Professor A. Donna von Stanislaw Lem erzählen? Wie hat sich das Projekt entwickelt? Peux-tu me parler de ton travail pour Insel Verlag,Professor A. Donda de Stanislaw Lem? Comment s’est déroulé le projet?

Es war ein Projekt im Rahmen des Studiums. Uns wurde aufgetragen, diesen Text von Stanislaw Lem, der unerwartet kam und nicht sehr bekannt ist, im Rahmen eines Wettbewerbs zu illustrieren. Zu dieser Zeit zeichnete ich ganz spontan. Es war das erste Projekt, bei dem ich meine Zeichnungen separat auf Pauspapier mit chinesischer Tinte einfärbte. Ziel war es, möglichst wenig Zeit vor dem Rechner zu verbringen. Mein Projekt wurde vom Insel Verlag ausgewählt und publiziert. Es gab zuvor kein Gespräch mit dem Verlag.

Ich denke, dass sie die lebendigen und chaotischen Aspekte der Illustrationen gemocht haben. Sie harmonieren mit dem verrückten Schreiben von Lem und seiner surrealistischen Welt.

Ce projet a été réalisé dans le cadre d’un cours à l’Université. On nous a proposé d’illustrer sous forme de concours pour les éditions Insel Verlag ce texte décalé et peu connu de Stanislaw Lem. À ce moment je dessinais de façon très spontanée. Ce fut aussi le premier projet pour lequel j’ai colorisé mes dessins séparément sur des calques à l’encre de Chine. Le but était de passer le moins de temps possible devant un écran d’ordinateur. Mon projet fut choisi par Insel Verlag pour être édité. Il y eu donc aucune discussion au préalable avec la maison d’édition avant le rendu des données.
Je pense que c’est le côté vif et chaotique qui jaillit de ces illustrations qui leur a plu. Cela faisait écho à la folle écriture de Lem et à son univers surréaliste.

Kannst du uns diesen Herr Samur vorstellen? Tu nous présentes ce cher Mr Samur?

Herr Samur ist ein Dandy-Hermelin, das ich in Jerusalem entworfen habe!

Mr Samur est une hermine dandy, né de quelques chiffons à Jérusalem !

 

Ein Projekt in Tokio? Un projet à Tokyo?

Bislang habe ich nur Skizzen gemacht. Ich habe jedoch vor, eine kleine Serie von Illustrationen über die japanische Architektur zu entwickeln.

Pour le moment seulement des esquisses. Mais je me penche aussi sur une petite série d’illustrations en lien avec la géométrie dans l’architecture nippone.

 

Was hältst du von der Welt der Illustration in Frankreich und Deutschland? Quel est ton avis sur la scène de l’illustration en France et en Allemagne?

Beide Länder besitzen eine dynamische Szene, was vorteilhaft für die Illustration ist. Sie ergänzen sich gegenseitig. Der Austausch und gegenseitige Einfluss steigert sich stetig.

Je pense que ces deux pays possèdent des scènes très dynamiques et propices à l’illustration. Elles se nourrissent l’une de l’autre et les échanges et influences sont de plus en plus nombreux.

Danke! Merci!

Kommentar/ commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.